Association Générations Banyuls

Bienvenue sur le blog de notre association

L'association vous invite à consulter et à vous abonner à ce blog (Voir la rubrique mode d'emploi dans le menu)

Posté par assogenebanyuls à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juin 2019

L'OPA sur les mairies de droite va-t-elle atteindre Banyuls ?

Après avoir réduit les élections européennes à un duel "progressistes " contre "nationalistes" et de ce fait porté le Rassemblement national au premier rang des partis - même si ce n'était pas prévu dans cet ordre… - Emmanuel Macron a lancé la course vers les élections municipales. Et comme son parti (LREM) n'est pas encore implanté dans ce qu'on appelle maintenant "les territoires", il lance une OPA sur les maires des villes, les grandes comme les petites. La presse s'en est fait largement l'écho et annonce déjà des ralliements, à Tours, Orléans, Vesoul, Valenciennes, Nancy…

On l'a mesuré lors des dernières élections, le parti traditionnel de la droite, l'UMP, devenu Les Républicains, a complètement explosé dans la vague de dégagisme de la présidentielle de 2017. De nombreux électeurs de ce parti sont déjà passés dès le début à En marche. Ils ont confirmé et même amplifié cette reconversion lors des européennes. Cela s'est vérifié à Banyuls comme partout en France. Le parti du maire - quand il était UMP - n'a plus que 149 voix (7 % des exprimés). Va-t-il, lui aussi,  se tourner vers LREM  et ses 399 voix (17 %) pour conserver son poste ?

Il attend probablement de voir ce que vont faire ses homologues de la Côte Vermeille. Et aussi ce que sera le positionnement de ses futurs colistiers. Certains conseillers municipaux de sa majorité actuelle n'ont guère brillé par leur présence (l'un d'entre eux a même complètement disparu des séances du conseil municipal il y a bien longtemps), ni par leur compétence - on attend encore qu'ils s'expriment un  tant soit peu lors de ces mêmes séances.

On peut dès lors s'attendre à une liste renouvelée avec l'entrée de nouveaux boutiquiers  - qui est la marque de son présent mandat.

Dominique Baudry

Posté par assogenebanyuls à 09:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mai 2019

Résultats des élections européennes du 26 mai 2019 à Banyuls-sur-Mer

Inscrits                  3680

Votants                 2192

Blancs                      62

Nuls                         52

Exprimés                2078                           56,46 %

 

Listes ayant dépassé les 5 % (nécessaires pour avoir des élus au Parlement européen) :

RN (exFN)               565 voix                     27,19 %

LREM                     399                            19,21 %

EELV                     264                            12,71 %

PS PP                    151                             7,22 %

LR                         149                             7,17 %

FI                          121                             5,83 %

Posté par assogenebanyuls à 11:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Quelques enseignements des élections européennes du 26 mai à Banyuls-sur-Mer

L'embellie électorale - l'augmentation de la participation des électeurs à ce scrutin par rapport à 2014, saluée par le maire de Banyuls, est loin d'être significative : on passe de 48 % à 56 %, à peine plus d'un électeur sur deux. Cela confirme que les Banyulencs, comme les autres Français, ne se sentent pas concernés par une élection qui ne changera pas les institutions de l'Union européenne.

Pour ceux qui ont voté, on note que le Rassemblement national, ex FN, voit son ancrage dans le paysage politique banyulenc se confirmer passant de 482 à 565 voix.  C'est le premier parti de Banyuls ! L'élection présidentielle puis les législatives l'avaient également démontré.  Ce parti bénéficie du positionnement voulu par Emmanuel Macron de faire de  ces élections un duel "Macron - Le Pen", "progressistes" contre "nationalistes". Le coup du duel Macron - Le Pen du deuxième tour de la présidentielle, mais duel qu'il a cette fois-ci perdu.

Le dégagisme qui a été la marque des scrutins de 2017 est à nouveau à l'œuvre. Le parti du maire, quand il en avait un, l'UMP devenu LR, s'effondre passant à Banyuls de 331 à 149 voix. Le PS-PRG passe quant à lui de 263 à 151 voix.

EELV passe de 243 à 264 voix. C'est une progression mais pas encore significative.

Le parti du président, qui n'existait pas en 2014, semble avoir capté les voix de ceux des partis de droite et du centre qui ne se reconnaissent plus dans la démarche d'un Laurent Wauquiez. Mais qu'on ne s'y trompe pas. Le parti du président, qui a voulu se mettre en avant personnellement en figurant sur les affiches et en menant campagne, n'est arrivé qu'en seconde position.

Que tirer de tout cela ? D'abord souligner que ce scrutin marque le rejet de la politique du président Macron et du gouvernement Philippe qui ne représentent que 11,2 % du corps électoral français (10,8 % à Banyuls). Rejet des politiques qui s'attaquent aux services publics, au droit du travail, à la démocratie au travers de la loi dite anti-casseurs, au droit même de manifester avec la répression féroce qui l'accompagne. Après la tentative du 1er mai d'empêcher la CGT de manifester, cette semaine, dans notre pays, après six mois de mobilisation, des Gilets jaunes ont encore été victimes de violences à Amiens, des enseignants ont été matraqués à Toulouse… Pourtant, les gouvernants ont annoncé dès dimanche leur volonté de ne pas changer de cap, de poursuivre leur entreprise de contre-réformes contre les travailleurs, les retraités, les jeunes.

Il appartiendra à tous ceux qui rejettent à la fois le Rassemblement national et ses idées xénophobes et le parti de Monsieur Macron, le parti du tout libéralisme, de se rassembler à Banyuls pour mettre en œuvre un programme axé sur les besoins réels de la population  - défense des services publics, de la viticulture…

Dominique Baudry

Posté par assogenebanyuls à 11:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mai 2019

estictip : un blog intéressant

Voici un site que je trouve intéressant :

http://estictip.canalblog.com/

Estic Tip en catalan : Ça m'énerve ! Ou autre traduction : Je suis gavé dans le sens de ça me gave Quelques commentaires de l'actualité vue par un non catalan en Catalogne du nord. Aphorismes. Chroniques. Sentences. Constatations. Chroniques d'humeur...

Posté par assogenebanyuls à 09:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 avril 2019

Le grand débat est parti en fumée…

Ce devait être un grand moment de communication. Notre président Jupiter avait préparé son discours pour "enfumer" le petit peuple qui avait eu l'audace de se rebeller en portant des gilets jaunes. Las, la cathédrale a décidé de brûler. Émotion, sidération sont de mise.

L'attention du petit peuple est immédiatement et médiatiquement détournée vers l'incendie. Avec l'intention de créer une nouvelle union nationale autour de la reconstruction du bâtiment. Le petit peuple attendra que Jupiter ait fait son deuil. «La politique et ses tumultes reprendront leur droit mais le moment n'est pas encore venu ». C'est Monsieur Macron qui le dit. Circulez !

Comme le souligne le Canard enchaîné « Le "en même temps" a ses limites, pas question de tout mélanger, de "renverser la table", quand la toiture de Notre-Dame est en train de s'effondrer ».

L'affaire des dons mirobolants des "généreux donateurs" a pris le relais. 100, millions, 200 millions, qui dit mieux ? On veut montrer qu'on en a…  de la fortune. Mais quoi ? Il n'y a pas d'argent pour permettre au petit peuple - celui que ne traverse pas la rue pour trouver du boulot - de vivre décemment mais on trouve des centaines de millions d'euros en quelques heures alors même que le feu n'est pas encore éteint.

Emmanuel Macron aura gagné quelques jours, mais il devra bien répondre à un autre feu, celui de la révolte qu'il n'a toujours pas réussi à éteindre.

Je sais que ces propos pourront être qualifiés par certains comme ceux d'un mécréant, d'un sans cœur, mais comme dirait Monsieur Macron, je les assume.

Dominique Baudry

Posté par assogenebanyuls à 19:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 avril 2019

« Grand débat »… pour continuer comme avant… 14 avril 2019

Le Grand débat national a pris fin à la mi-avril. On apprend que c'est moins de 2 % de la population française en âge de voter (tout comme les 2 % des électeurs banyulencs présents à la séance locale du 8 février) qui a participé à cette opération de communication qui avait pour but de faire taire la grogne manifestée par le mouvement des Gilets jaunes. L'écrasante majorité a ignoré ce grotesque enfumage de notre "Jupiter" national et de ses supplétifs locaux.

Le premier ministre a dévoilé "ses" conclusions de cette mascarade : « Il faut baisser les impôts, il faut réduire la dépense publique ». Tiens, tiens, n'était-ce pas ce que récitait monsieur Macron pendant sa campagne et au début de son quinquennat : « Il faut baisser les impôts, il faut réduire la dépense publique » ?

Le Figaro - eh oui, on peut y trouver tout ce qui sert d'idéologie à nos gouvernants - dans son édition du 9 avril, révèle que le jour même où Édouard Philippe intervient devant l'Assemblée nationale pour présenter les conclusions du grand débat, l'OCDE remet ses recommandations pour la France au ministre de l'Économie : en substance, l'OCDE recommande au président de la République d'accélérer les réformes, de réduire les dépenses publiques, de réduire l'endettement, de relever l'âge de la retraite…

Une coïncidence qui ne relève pas du simple hasard. Il fallait faire dire aux Français par l'intermédiaire de ce grand débat ce que monsieur Macron voulait qu'il en soit tiré. Et il annonce en préalable : « Nous ne reviendrons pas sur les mesures que nous avons prises… ».

Monsieur Macron  cristallise encore le mécontentement de près de 70 % des Français selon les sondages. La révolte ne reflue pas. Déjà  on assiste au XXII ème samedi de manifestation des gilets jaunes, souvent ensemble avec des syndicats. La seule réponse a été jusque là  de réprimer férocement les manifestation voire les interdire par sa loi anti-manifestants. Peut-on croire qu'Emmanuel Macron répondra positivement aux revendications de la population ?

Dominique Baudry

Posté par assogenebanyuls à 11:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 avril 2019

Des gilets jaunes communiquent

Posté par assogenebanyuls à 11:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Posté par assogenebanyuls à 11:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]